Fabien Ghez

About

A keen traveler, attracted to distant lands (notably Asia) or ones closer to home,  Fabien Ghez goes through the world with curiosity and eyes wide open to his surroundings. Passionate about images and colour since childhood, he started to learn very early on about photography, which he has practiced seriously since 1996.

Fabien, qualified as an Optics Engineer, and his main photographic interests are graphism, colour, contrast and movement. His pictures try to capture the instantaneous and emotions of the instant rather than achieve technical perfection.

 

Since 2007, Fabien Ghez has been researching and experimenting with a photographic style close to impressionism. With little talent for drawing, he uses his camera as a digital brush by deliberately employing artistic blur to get closer to pictorial sensitivity. The acceleration of the world, the perpetual effervescence of large cities, the temporary nature of images and the immediacy of moments of life: all of these call to mind the fleeting glimpses of the life of a mayfly. The preeminence of the contrast of colours and the notion of material also play a major role in this original graphic research, which aims to distance itself from the very fashionable cold realism in contemporary photography.

Fabien Ghez

A propos

Voyageur enthousiaste, attiré par les contrées lointaines – notamment l’Asie – ou moins lointaines, Fabien Ghez parcourt le monde avec une curiosité et un regard toujours ouvert sur ce qui l’entoure. Passionné depuis l’enfance par l’image et la couleur, il s’est initié très tôt à la photographie, qu’il pratique sérieusement en amateur depuis 1996.


Les thèmes de prédilection de cet ingénieur en Optique de formation, sont le graphisme, la couleur, le contraste et le mouvement. Ses clichés cherchent à privilégier l’instantané et l’émotion d’un moment plutôt que la perfection technique.


Depuis 2007, Fabien Ghez s’est lancé dans une recherche personnelle qui le rapproche d’une peinture photographique impressionniste. Mauvais dessinateur, il utilise son appareil photo comme d’un pinceau numérique en usant sciemment du flou artistique pour se rapprocher d’une sensibilité picturale. L’accélération du monde et des mégalopoles en perpétuelle effervescence, la furtivité des images et l’instantanéité des moments de vie inspirent l’idée d’éphémère exprimée dans ces clichés. La primauté du contraste des couleurs et la notion de matière jouent également un rôle prépondérant dans cette recherche graphique originale, qui veut se démarquer d’un réalisme froid très en vogue dans la photographie contemporaine.